Trier les actualités

Le Goût des Autres
Manifestation soutenue
Du 19 au 22 janvier

Le Goût des Autres

Le Havre, Normandie

Pour sa 6e édition, du 19 au 22 janvier, le festival du Havre Le Goût des Autres propose un "road trip littéraire" sur le thème "les littératures des nouveaux mondes".

Plus de 20 auteurs et illustrateurs seront au rendez-vous, dont Russell Banks, Chloé Delaume, Dany Laferrière, Céline Minard, Zoé Valdès, Caryl Ferey...

Présentation du festival - "L’American way of livre"

Dans cette édition phare, Le Goût des Autres balaie l’horizon des littératures des Nouveaux Mondes, du nord au sud et d’est en ouest, offrant un éclairage diffracté sur l’Amérique vécue par les uns, fantasmé par les autres.

Du nord au sud, le festival plonge dans la réalité du continent américain en compagnie de personnalités littéraires atypiques, explorateurs passionnés de leur propre géographie, à la langue riche des métissages culturels qui les ont façonnés. Ici, le Québec est haïtien, par la grâce chaleureuse de Dany Laferrière, et croise sur sa route le New York dur au mal et la Floride du pauvre, mis en lumière par Russell Banks. Ici, le vrai-faux Brésil contradictoire et paradoxal du journaliste-romancier Bernardo Carvalho dialogue sans détour avec La Havane des années 90, de la romancière-journaliste Zoé Valdés.

D’est en ouest, le road trip littéraire du Goût des Autres poursuit son rêve américain avec d’autres compagnons de voyage venus d’une production littéraire française qui a su tracer son chemin hors des sentiers battus. Ils ont tous en commun un petit morceau d’Amérique qui n’appartient qu’à eux. Certains, comme Catherine Poulain, sont allés le vivre contre vents et marées sur le pont d’un bateau de pêche en Alaska. D’autres, comme Caryl Férey, arpentent les décombres démocratiques de l’Argentine et du Chili à la recherche d’un second souffle révolutionnaire. D’autres enfin, comme Céline Minard et Bertrand Tavernier, partent, en longues chevauchées, à la conquête de l’Ouest. Mais que reste-t-il au juste de cet Eldorado promis aux émigrants du Nouveau Monde, héros de la nouvelle saga graphique de Kris et Maël ? Un champ de ruines à l’image de la ville de Détroit dont Marianne Rubinstein stigmatise le spectacle de la déchéance. KO debout, les Etats-Unis se relèvent pourtant, avec la pugnacité des grands boxeurs qu’elle a enfantés, souvent dans la douleur. La Revue Desports en rappelle les plus beaux combats, dans un hommage littéraire au noble art, tel qu’il fut magistralement pratiqué de l’autre côté de l’Atlantique.

Consultez le programme du festival Le Goût des autres