Trier les actualités

Disparition du traducteur Bernard Hoepffner
Infos-presse
Vendredi 26 mai 2017

Disparition du traducteur Bernard Hoepffner

C’est avec une très grande tristesse que nous apprenons la disparition brutale de Bernard Hoepffner, l’un des plus importants traducteurs français de langue anglo-saxonne.

Après avoir pratiqué des métiers aussi variés que restaurateur d’objets d’Extrême-Orient et agriculteur, il avait fait le choix de se consacrer à la traduction en 1988, pour devenir l’un des plus brillants « dénicheurs » de textes, tant contemporains que classiques – un véritable chercheur de trésors qu’aucune difficulté n’arrêtait.

On lui doit ainsi des retraductions de Mark Twain (Tom Sawyer, Huckleberry Finn) ou de Joyce (Ulysse), et la traduction de la fameuse œuvre-fleuve de Robert Burton, Anatomie de la mélancolie (1621). Il était tout aussi à l’aise et passionné quand il s’agissait de faire découvrir au lecteur français des auteurs contemporains comme Martin Amis ou Robert Coover.

Bernard Hoepffner était surtout, pour le CNL, un partenaire et un interlocuteur fidèle, par sa collaboration régulière à ses commissions et par son engagement pour la défense du statut des traducteurs au sein d’organisations professionnelles telles que l’ATLF, et ATLAS qu’il a présidée de 2013 à 2015.

Sa disparition endeuille l’ensemble du monde du livre.

(Crédit photo : DR.)