Trier les actualités

3 questions à Aude Picault
Rencontre du CNL
Saint-Malo, festival Quai des Bulles - vendredi 27 octobre

3 questions à Aude Picault

L’auteure de bande dessinée Aude Picault était l’invitée du festival Quai des Bulles, manifestation soutenue par le CNL, qui s’est déroulé du 27 au 29 octobre à Saint-Malo. L’occasion de lui poser "les 3 questions à"...

1) Avec "Idéal Standard" (Éditions Dargaud), souhaitiez-vous porter un message féministe ?
D’une certaine façon oui. Un message de bienveillance et d’encouragement pour celles qui ne se plient pas aux exigences sociales conventionnelles, qui luttent contre une vision des femmes, du couple, de la famille et des enfants très formatée. S’il y avait un message que j’ai voulu faire passer, je pense que ce serait ça, un principe de tolérance et d’ouverture.

2) Quel est l’intérêt de l’auteur de participer des tables rondes lors des festivals, et plus largement, quel est l’avantage d’être invité(e) par un festival de BD ?
L’intérêt est de rencontrer celles et ceux qui lisent mes livres, d’échanger sur leurs ressentis, leurs attentes et les miennes. C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres auteur.e.s et de partager son expérience d’un métier habituellement solitaire.

3) Que représente pour vous l’aide du CNL ?
Elle représente beaucoup, car j’ai obtenu deux aides du CNL. Une de 7 000 euros pour Transat, en 2008, et plus récemment une de 14 000 € pour Idéal Standard. Pour ce dernier projet, même si l’éditeur m’avait donné une avance de 15 000 €, ce n’était pas suffisant pour financer les deux années de travail intensif qui ont été nécessaires à sa réalisation.

Site Internet de l’auteure