Trier les actualités

Le CNL salue la mémoire d’Alain Kouck, président d’editis Holding
Infos-presse
mardi 10 juillet

Le CNL salue la mémoire d’Alain Kouck, président d’editis Holding

Le CNL a appris avec une très grande tristesse la disparition d’Alain Kouck, président d’Editis Holding.

Diplômé de l’école de commerce ESLSCA, à Paris, Alain Kouck commence sa carrière dans l’industrie automobile, chez Brissonneau et Lotz, avec différents postes liés à la logistique et au management, puis chez Poclain & Trailor, des fabricants d’engins de chantier. C’est en 1980 qu’il fait son entrée dans le secteur de l’édition avec un poste chez Hachette, en qualité d’adjoint de direction dans la branche distribution du livre.

Entre 1986 et 1996, Alain Kouck poursuit son évolution au sein du groupe, occupant ainsi le poste de directeur général de la branche Industries et Services. 

En 1996, il quitte Hachette Livre pour rejoindre CEP Communication, qui deviendra bientôt Editis, en tant que directeur général adjoint en charge des activités commerciales et industrielles Presse et Livres. En 1997, il devient président de Havas Services puis, en janvier 1998, est nommé directeur général adjoint de Havas Publications Édition en charge des activités commerciales et industrielles.

Depuis décembre 2002, Alain Kouck était le président de Editis Holding, à la tête de son conseil d’administration.

« L’édition perd un géant, un visionnaire et un homme pétri de qualités humaines. Il a su construire un groupe très solide, le deuxième de France, entretenir d’excellentes relations avec ses actionnaires espagnols, protéger et développer les maisons d’édition d’Editis et, enfin, assurer une transition apaisée et sereine avec Pierre Comte. Le groupe Editis est orphelin d’un patron humain, drôle, brillant, qui avait de l’attention pour tous et un mot pour chacun. A titre personnel, je perds un ami, un homme auquel m’unissaient des liens d’affection et de confiance. Je pense aux siens, aux équipes d’Editis. Nous sommes anéantis.»

Vincent Monadé, président du Centre national du livre

 Source / Actualitté
Crédit : Olivier Dion