Trier les actualités

Ondjaki lauréat du Prix Littérature-monde étranger
Accompagné par le CNL
14 mai 2016

Ondjaki lauréat du Prix Littérature-monde étranger

Livre soutenu par le CNL

Le Prix Littérature-monde étranger du Festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo a été attribué à Ondjaki, pour Les Transparents, publié en 2015 par les éditions Métailié et traduit du portugais (Angola) par Danielle Schramm avec le soutien du Centre national du livre.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée à Saint-Malo samedi 14 mai lors de la 27e édition du festival Étonnants Voyageurs.

Les Transparents d’Ondjaki (Métailié)

Une source d’eau douce, ou une fuite intarissable, s’est ouverte au premier étage d’un vieil immeuble délabré du centre de Luanda. Les habitants s’y croisent. Il y a Amarelinha, la brodeuse de perles, et le jeune MarchandDeCoquillages, toujours accompagné de l’Aveugle, qui voit le monde à travers ses odeurs. Il y a GrandMèreKunjikise qui connaît le pouvoir des mots anciens. Il y a MariaComForça, qui vend du poisson grillé, et son mari le débrouillard qui monte une salle de cinéma sur le toit de l’immeuble. Le Facteur qui réclame une mobylette pour sa tournée. Le CamaradeMuet qui écoute du jazz. Paizinho, le jeune garçon qui cherche à la télévision sa mère dont il a été séparé par la guerre. Et il y a Odonato, le nostalgique qui devient lentement transparent.

L’immeuble abrite aussi des directeurs de ministères de passage, des journalistes, des chercheurs, des contrôleurs, tous intéressés par les richesses du pays et de la grande ville africaine : pétrole ou eau potable. Corruption ou bien public.

Toutes ces histoires picaresques ou poétiques tissent la toile de fond d’une Angola en cours de transition brutale, de la guerre à la corruption généralisée.

L’écriture d’Ondjaki, entre ironie tranquille et critique intelligente, imagination poétique et habileté narrative, emporte le lecteur séduit dans l’aventure de cet Immeuble Yacoubian africain.

En savoir plus sur le livre