Aides aux revues

Ces aides visent  à soutenir la création, le fonctionnement et la diffusion sous format papier et numérique de revues littéraires et scientifiques de langue française d’excellence, publiant des textes de création, de savoirs ou de débat, destinées à un public large et diversifié, mais à diffusion lente.
Elles sont destinées aux éditeurs de revues de langue française de droit privé, pouvant attester d’une activité principale et régulière d’édition, d’une diffusion et d’une distribution pour l’ensemble de la France et du respect des conditions juridiques et économiques de l’exploitation de l’œuvre.

Subventions annuelles au fonctionnement des revues

Ces aides visent à développer la création littéraire et le débat d’idées en soutenant les revues sous format imprimé et / ou numérique, publiant des textes de création ou des articles de fond de qualité et accessibles à un public non spécialisé.

Subventions à la numérisation de revues

Ces aides visent à accompagner la numérisation rétrospective de revues imprimées pour une mise en ligne sur un portail ou un site individuel à titre payant. Dans le cas d’un modèle économique semi-payant (gratuité en deçà d’une barrière mobile) l’aide est limitée à dix ans (année n – 12 à n – 2). Les collections numérisées dans une optique patrimoniale et diffusées à titre gratuit sont exclues de ce dispositif.

Le calendrier

Les dossiers "Subventions annuelles aux revues" sont examinés par les commissions une fois par an en octobre.

> Depuis 2016, la date limite de dépôt est fixée au 30 avril de chaque année.

Pour les dossier "Subventions à la numérisation de revues", les trois dates limites de dépôt des dossiers sont :

  • le 31 octobre pour la session de janvier-février
  • le 20 février pour la session de mai-juin
  • le 10 juin pour la session d’octobre

Seuls les dossiers complets et répondant aux critères d’éligibilité sont présentés aux commissions.