"Le CNL doit devenir le Think-Tank du secteur"

Publié le 01 mars 2021

Régine Hatchondo, présidente du Centre national du livre, a donné un grand entretien au magazine Livres Hebdo paru en kiosques le 1er mars 2021.

 

Elle y partage sa vision de l'établissement au coeur du secteur et dessine les solutions de sortie de crise, par un soutien ciblé du CNL aux professionnels.

 

Régine Hatchondo - entretien Livres Hebdo

Extrait

« En nouant des relations fortes avec ces institutions, le CNL doit devenir le think tank du secteur. Il a vocation à être la courroie de réflexion sur le lectorat, et sur son déclin, notamment les 15-30 ans. Cette tendance se retrouve également dans le cinéma art et essai. Pour tenter d'y remédier, il ne me paraît pas antinomique d'ouvrir Partir en livre au public de la grande adolescence, parce que c'est à ce moment-là que les jeunes décrochent. »

[...]

« Nous réfléchissons à un plan de soutien pour les éditeurs fragiles. […] Nous allons probablement scinder ce futur plan en deux temps, avec un premier plan d'urgence en 2021, pour essayer de limiter la baisse de trésorerie du premier semestre. Ensuite, nous mettrions en place une aide au long cours pour 2021-2022, qui pourra intégrer d'autres critères que la seule urgence liée à la chute des revenus. »

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne