Champs d'actions

L’action du CNL s’inscrit au quotidien aux côtés des professionnels à travers des dispositifs d’aide développés par métier, mais aussi à travers des actions d’envergure.

Les champs d'actions du CNL

Le CNL met en œuvre la manifestation nationale, Partir en Livre, prévue chaque année au mois de juillet. Il initie et soutient à l’année des programmes pour le développement de l’éducation artistique et culturelle, ainsi que pour la promotion du livre au sein des territoires et à l’international, favorise la professionnalisation des traducteurs avec l’école de traduction littéraire et accompagne des structures de valorisation du secteur du livre.

Chiffres clés

8

Accords-cadres État-Région en 2019

En partenariat avec les Régions et les DRAC, services déconcentrés du ministère de la Culture, le CNL mobilise des ressources supplémentaires pour une politique publique du livre axée sur la librairie.

90

Élèves reçus par l'École de traduction littéraire depuis sa création

Créée en 2012 par le Centre national du livre (CNL) pour répondre à la volonté partagée des éditeurs et des traducteurs français de former de nouvelles générations de traducteurs professionnels, notamment dans les langues dites rares.

34

Structures soutenues par le CNL en 2019

Chaque année, le CNL soutient des structures d’accompagnement ou de valorisation du secteur du livre qui représentent, accompagnent ou valorisent les professionnels du livre, participent à la diffusion et la promotion du livre et de la lecture ou à l’éducation artistique et culturelle.

Partir en Livre

Organisé par le Centre national du livre (CNL) sous l’impulsion du ministère de la Culture, Partir en Livre sort les livres des étagères pour aller à la rencontre des jeunes publics sur leurs lieux et temps de loisirs, afin de transmettre le plaisir de lire et redonner au livre sa valeur de divertissement.

Partir en Livre, 6e édition, du 8 au 19 juillet 2020

Le Centre national du livre (CNL), en concertation avec le ministère de la Culture, a redéfini l’édition 2020 de Partir en Livre, la grande fête du livre pour la jeunesse, du 8 au 19 juillet. Tout en annulant les événements programmés, le CNL a maintenu les aidées accordées aux structures labellisées, soutenu la librairie indépendante et la lecture avec une opération Chèques Lire de grande ampleur et proposé à tous les Français une offre numérique consacrée au livre jeunesse. 

Sous le mot dièse #PartirEnLivre, un bouquet de contenus et d'animations digitales inédites a permis de donner la parole à ceux qui font la littérature jeunesse et transmettre le plaisir de lire. Au programme : émissions en direct, instagram live et vidéos thématiques sur le monde du livre.

Retrouvez toutes les émissions de Partir en Livre 2020 !

L'édition 2020 en quelques chiffres :

  • plus de 40 animations digitales inédites
  • 860 000 vues sur l'ensemble des plateformes
  • plus de 1 000 événements physiques et numériques
  • 25 partenaires et 540 acteurs du livre impliqués
  • 17 000 Chèques Lire diffusés

La réussite de cette 6e édition a conforté Partir en Livre comme le rendez-vous incontournable du livre jeunesse en plein cœur de l’été.

Informations et inscriptions

contact@partir-en-livre.fr
www.partir-en-livre.fr

L'éducation artistique et culturelle

Le CNL soutient chaque année des structures contribuant à diffuser et promouvoir le livre et la lecture ou participant à l’éducation artistique et culturelle. Parmi ses dispositifs, les aides aux manifestations littéraires peuvent prendre en compte, au sein de l’assiette subventionnable, les coûts relatifs aux actions d’éducation artistique et culturelle.

Choix de structures aidées par le CNL

Le Centre de promotion du livre jeunesse (CPLJ)

Organisateur du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, vitrine annuelle de l’édition jeunesse, le CPLJ déploie également son action tout au long de l’année, à travers l’organisation d’événements littéraires, la formation de professionnels du livre et l’accompagnement des politiques publiques dédiées à la jeunesse.

Le Printemps des poètes

Centre de ressources sur la poésie proposant tout au long de l’année des actions de formation et une information spécifique à destination des enseignants sur les activités à conduire en milieu scolaire, l’association coordonne également chaque année la manifestation nationale éponyme.

L'action territoriale

Des conventions territoriales tripartites CNL-DRAC-Régions

Depuis 2014, le CNL développe une politique territoriale ambitieuse, qui vise à inciter les régions à augmenter leur aide financière en faveur de la librairie indépendante et à soutenir les librairies inéligibles aux aides des dispositifs nationaux du CNL du fait de leur chiffre d’affaires ou de leur assortiment insuffisants, mais contribuant significativement à la diffusion du livre dans les territoires ruraux et périurbains.

Une action concertée État-Région

En partenariat avec les Régions et les DRAC, services déconcentrés du ministère de la Culture, le CNL mobilise des ressources supplémentaires pour une politique publique du livre axée sur la librairie, complémentaire à son action nationale.

Conformément à ces objectifs, 8 accords-cadres triennaux et tripartites (Régions, DRAC, CNL) sont actuellement en vigueur avec les régions  Bretagne, Centre-Val de Loire, Grand Est, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie,  Provence-Alpes-Côte d’Azur et La Réunion. Depuis 2014, ce sont près de 600 librairies indépendantes qui ont bénéficié d’une subvention  dans le cadre de ces conventions.

Les objectifs initiaux de ces conventions financières, leur réalisation et l’effet levier produit ont été salués et confortés par l’évaluation de la politique de soutien à l’économie du livre et du cinéma en région, présentée en janvier 2017 par l’Inspection générale des finances (IGF) (lien à ajouter?) et l’Inspection générale des affaires culturelles (IGAC), dans le cadre de la modernisation de l’action publique (MAP)

L'action internationale

Le CNL accompagne depuis de nombreuses années la présence du livre français à l’étranger par différents dispositifs d’aide portant sur l’ensemble de la chaîne du livre : aides à la présence des auteurs étrangers en France, aides à la traduction du français vers les langues étrangères, aides à la traduction des langues étrangères vers le français, soutien aux traducteurs, soutien au réseau des librairies françaises à l’étranger et à l’export. Au-delà de ces dispositifs courants, le CNL développe aussi les échanges professionnels et économiques, approfondit son expertise et renforce le transfert d’ingénierie culturelle.

Le CNL contribue aux États généraux de l’édition en langue française, notamment par le soutien aux études et une subvention à l’Alliance internationale des éditeurs indépendants pour réaliser un projet de cession de droits Nord-Sud, ainsi que la coédition d’un ouvrage Sud-Sud, dont les résultats et les bonnes pratiques seront partagés lors des États généraux.

En outre, le CNL apporte sa contribution à certaines initiatives particulières, comme celle de la French comics association, qui promeut la bande dessinée franco-belge aux États-Unis, ou celle du Bureau international de l’édition française pour accompagner le développement des cessions de droits pour les maisons d’édition lors des « Rencontres audiovisuelles » au FIBD 2020 d’Angoulême.

Enfin, le CNL a poursuivi en 2019 le déploiement de son action internationale, via des partenariats bilatéraux avec des institutions d’autres pays, chargées de soutenir le livre localement ou d’en assurer la promotion à l’étranger, afin de partager les bonnes pratiques en matière de soutien à la chaîne du livre et de structuration d’une politique publique du livre, mais aussi de transmettre son expertise en ingénierie culturelle.

L'école de traduction littéraire

L'École de Traduction Littéraire (ETL) a été créée en 2012 par le Centre national du livre (CNL) afin de répondre à la volonté partagée des éditeurs et des traducteurs français de former de nouvelles générations de traducteurs professionnels, notamment dans les langues dites rares.

Une école unique en France

L'objectif de l'ETL est de former, dans un travail commun avec le monde de l'édition, des jeunes traducteurs déjà engagés dans le métier, à l'aide d'une méthode d'enseignement unique à ce jour. L’ETL est la première école à offrir une formation assurée par des traducteurs chevronnés et des professionnels du livre, et composé de trois socles principaux :

  • des ateliers multilingues, autour de textes littéraires et de thématiques (la traduction du théâtre, de l'histoire, du roman populaire, l'utilisation de la métrique, la traduction de l'humour, des dialogues, du non-dit, etc.)
  • des ateliers de pratique du français, pour permettre aux jeunes professionnels de développer leur maîtrise du français et leur inventivité linguistique.
  • des ateliers autour du monde de l'édition, avec des professionnels, pour montrer comment la traduction s'inscrit dans les différentes phases de la production éditoriale.

Depuis sa création, une quinzaine de prix de traduction sont venus récompenser les élèves ou anciens élèves de l’ETL.

Les partenaires

Le CNL et l'Asfored, organisme reconnu pour son expertise dans la formation continue des professionnels de l'édition, allient leurs compétences pour permettre le développement de l'école et le financement de la formation des traducteurs littéraires dans le cadre de la formation continue.

En pratique

L'École, dont la direction pédagogique est assurée par Olivier Mannoni, accueille chaque année une douzaine d’étudiants, deux samedis par mois au CNL.

Ce cursus s'adresse uniquement à des traducteurs professionnels en début de carrière, ayant au moins une traduction à leur actif chez un éditeur commercial. Les traducteurs depuis et vers toutes les langues étrangères sont éligibles.

Pour tout savoir sur l’ETL

Pour s’inscrire

Les structures soutenues par le CNL

Chaque année, le CNL soutient des structures d’accompagnement ou de valorisation du secteur du livre. En 2019, l’établissement a ainsi subventionné 34 structures pour un montant total de 2,03 M€.

Les subventions aux structures d’accompagnement du secteur du livre

Le CNL soutient un certain nombre de structures contribuant à représenter, accompagner ou promouvoir les professionnels de la chaîne du livre, en particulier les auteurs, les éditeurs, les revues ou les librairies. En 2019, ont notamment été aidés :

L’Association des traducteurs littéraires de France (ATLF)

Visant à promouvoir la qualité des traductions littéraires publiées en français, à sauvegarder les intérêts spécifiques des traducteurs littéraires et à contribuer au développement des échanges culturels entre les peuples, l’ATLF participe à de nombreux débats et s’attache à faire connaître le travail de traduction à un large public.

L’Association internationale des libraires francophones (AILF)

Ayant pour ambition d’instaurer des relations pérennes entre les acteurs de la chaîne du livre, l’AILF contribue à développer la langue française et les cultures francophones, à travers la mise en réseau des librairies francophones dans le monde.

L’Association pour la promotion de la traduction littéraire (ATLAS)

Afin de promouvoir la traduction littéraire et de mettre en valeur le rôle du traducteur, ATLAS propose une série d’événements et de formations : Assises de la traduction littéraire, Printemps de la traduction, Fabrique des traducteurs, ateliers…

L’Association pour le développement de la librairie de création (ADELC)

Contribuant au maintien d’un réseau de librairies indépendantes de qualité, en leur apportant les moyens de se développer et de conserver leur indépendance, tout en participant à la professionnalisation et à la prise de responsabilité de nouveaux libraires, l’ADELC favorise la diversité et le renouvellement de la création éditoriale.

La Société des gens de lettres (SGDL)

Reconnue d’utilité publique, la SGDL a pour missions la promotion du droit d’auteur, la défense des intérêts juridiques et économiques des auteurs de livres (écrivains, essayistes, traducteurs, illustrateurs…) et l’amélioration de leur statut, que l’écriture soit ou non leur activité première. Par ailleurs, l’association s'attache à la promotion du patrimoine littéraire, mais aussi à la défense de la langue française et de la liberté de création.

Le Syndicat de la librairie française (SLF)

Regroupant près de 600 librairies de toutes tailles, généralistes ou spécialisées, dont la vente de livres au détail constitue l'activité principale, le SLF organise tous les deux ans les Rencontres nationales de la librairie, un moment privilégié de réflexion et de débats sur l’avenir la profession dans un monde en pleine mutation.

Les aides aux structures de valorisation du secteur du livre

Chaque année, le CNL soutient un certain nombre de structures contribuant à diffuser et promouvoir le livre et la lecture ou participant à l’éducation artistique et culturelle. Ont ainsi été aidés en 2019 :

Le Centre de promotion du livre jeunesse (CPLJ) (Ile-de-France)

Organisateur du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, vitrine annuelle de l’édition jeunesse, le CPLJ déploie également son action tout au long de l’année, à travers l’organisation d’événements littéraires, la formation de professionnels du livre et l’accompagnement des politiques publiques dédiées à la jeunesse. Depuis 2015, le CPLJ est le partenaire de Partir en livre, la grande fête du livre pour la jeunesse.

Ent’revues (Ile-de-France).

Organisatrice du Salon de la revue, Ent’revues propose depuis plus de 30 ans un espace d’information, de rencontre et de réflexion pour la préservation, l’étude et la promotion des revues culturelles et scientifiques.

La Maison de la poésie/Scène littéraire (Ile-de-France)

Lieu d'écoute de la poésie et de la littérature contemporaine, la Maison de la poésie/Scène littéraire porte une attention particulière à la diversité éditoriale, en faisant cohabiter des propositions pointues ou expérimentales avec des formes plus accessibles. Au-delà de sa programmation annuelle, elle organise également le festival Paris en toutes lettres.

La Maison des écrivains étrangers et des traducteurs (MEET) (Pays de la Loire)

Visant à promouvoir les littératures étrangères en France, la MEET propose des manifestations littéraires, des résidences d’écrivains et de traducteurs, la remise de prix littéraires et met en œuvre des projets éditoriaux ou des actions pédagogiques.

Le Printemps des poètes (Ile-de-France)

Proposant tout au long de l’année un centre de ressources sur la poésie, des actions de formation et une information spécifique à destination des enseignants sur les actions à conduire en milieu scolaire, l’association organise également chaque année la manifestation nationale éponyme.

Les petits champions de la lecture (Ile-de-France)

Visant à promouvoir la lecture sur un mode ludique, en faisant appel à la spontanéité, au plaisir de lire et au partage, le concours des Petits champions de la lecture invite tous les enfants scolarisés en classe de CM2 à lire en public, pendant trois minutes, un extrait d’un roman jeunesse de leur choix. Chaque année, la finale nationale se déroule sur la scène de la Comédie-Française, en présence des auteurs des livres sélectionnés.

La rentrée littéraire pour tous

En partenariat avec le Syndicat national de l’édition (SNE) et la Bibliothèque nationale de France (BnF), le CNL a soutenu le Groupement des intellectuels aveugles ou amblyopes (GIAA), l’Institut national des jeunes aveugles (INJA) et Lire sans les yeux (LISY), pour la transcription de plus de 400 nouveautés de la rentrée littéraire 2019 au format DAISY (Digital Accessible Information System est un format de livres audio, spécialement conçu pour faciliter la lecture des personnes déficientes visuelles).

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne