Lire
Rentrée littéraire
Projet remarqué

Le grand vertige

Publié le 28 août 2020

Rentrée littéraire 2020 "On accède enfin à une vision large et unifiée de l’état de la Terre, et il est catastrophique". Le voilà Le grand vertige que Pierre Ducrozet met en fiction dans ce roman choral au récit maîtrisé et incisif sur l'urgence climatique. Pour l'écriture de ce 4e roman paru chez Actes Sud, il a bénéficié d'une aide du CNL.

Le grand vertige - Pierre Ducrozet
Actes Sud

Le livre

Pionnier de la pensée écologique, Adam Thobias est sollicité pour prendre la tête d’une “Commission internationale sur le changement climatique et pour un nouveau contrat naturel”. Pas dupe, il tente de trans former ce hochet géopolitique en arme de reconstruction massive. Au cœur du dispositif, il crée le réseau Télémaque, mouvant et hybride, constitué de scientifiques ou d’intuitifs, de spécialistes ou de voyageurs qu’il envoie en missions discrètes, du Pacifique sud à la jungle birmane, de l’Amazonie à Shanghai... Tandis qu’à travers leurs récits se dessine l’encéphalogramme affolé d’une planète fiévreuse, Adam Thobias conçoit un projet alternatif, novateur, dissident.

Pierre Ducrozet interroge de livre en livre la mobilité des corps dans le monde, mais aussi les tempêtes et secousses qui parcourent notre planète. Sa narration est vive, ludique, rythmée. Elle fait cohabiter et résonner le très intime des personnages avec les aspirations les plus vastes, la conscience d’un pire global, d’une urgence partagée. Le grand vertige est une course poursuite verticale sur une terre qui tourne à toute vitesse, une chasse au trésor qui, autant que des solutions pour un avenir possible, met en jeu une très concrète éthique de l’être au monde. Pour tous, et pour tout de suite.

Les premières lignes

Adam Thobias a indiqué à Carlos Outamendi le fauteuil rouge à franges. Dans les deux tasses il a versé du thé qu’ils ont bu en silence. On entend des gouttes d’eau qui tombent depuis le puits, quelques tuiles qui craquent. L’eurodéputé est arrivé ce matin de Brighton dans la retraite d’Adam Thobias pour essayer de l’en sortir. Un peu plus de thé ?

L'auteur

Né en 1982, Pierre Ducrozet est l'auteur de trois romans parus chez Grasset, Requiem pour Lola rouge (2010, prix de la Vocation 2011), La vie qu'on voulait (2013) et le très remarqué Eroica (2015, finaliste du prix de Flore), fiction biographique autour du peintre Jean-Michel Basquiat.

Trouver le livre

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne