Les formes du visible : soirée avec Philippe Descola

La soirée Les formes du visible, une anthropologie de la figuration se déroule le jeudi 7 avril à partir de 18h au Centre national du livre.

Animé par le journaliste Guillaume Erner (Radio France), en présence de l’auteur Philippe Descola, l’échange porte sur son dernier ouvrage Les formes du visible, Prix Fondation Martine Aublet 2021, paru aux éditions du Seuil avec le soutien du CNL.

Réservez ici

Lieu de l'événement

Centre national du Livre (Paris)

07avril 2022

à 18h

Les formes du visible

Par ce qu’elle montre ou omet de montrer, une image révèle un schème figuratif particulier, repérable par les moyens formels dont elle use, et par le dispositif grâce auquel elle pourra libérer sa puissance d’agir.

Elle nous permet d’accéder, parfois mieux que par des mots, à ce qui distingue les manières contrastées de vivre la condition humaine. En comparant avec rigueur des images d’une étourdissante diversité, Philippe Descola pose magistralement les bases théoriques d’une anthropologie de la figuration.

Philippe Descola, auteur, ethnologue

Philippe Descola est né en 1949 à Paris. Il a fait des études de philosophie à l’École normale supérieure de Saint-Cloud avant de s’orienter vers l’ethnologie. Dans le cadre d'une thèse de doctorat d’ethnologie entreprise à l’École pratique des hautes études (VIe section), sous la direction de Claude Lévi-Strauss, il est chargé de mission au CNRS et effectue son travail de terrain chez les Jivaros Achuar en Équateur entre 1976 et 1978, où il retourne depuis, régulièrement.

Professeur émérite au Collège de France, médaille d'or du CNRS, Philippe Descola est l'auteur notamment de Les lances du crépuscule (Plon, 1993), Par-delà nature et culture (Gallimard, 2005) et La Composition des mondes (Flammarion, 2014).

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne