Lire
Conseils de lecture
Projet remarqué

L'interprétation modélisante

Publié le 14 octobre 2020

"Visualisation : l'interprétation modélisante", de Johanna Drucker est paru aux éditions B42 en juin 2020. Cet essai a bénéficié du soutien du CNL pour sa traduction depuis l'anglais par Marie-Mathilde Bortolotti.

L'interprétation modélisante

L'essai

Considérée aujourd’hui comme l’une des plus importantes théoriciennes des humanités numériques, Johanna Drucker livre dans cet ouvrage, spécialement rédigé pour la collection Esthétique des données, dirigée par Nicolas Thély, une alternative aux formes dominantes de la visualisation de l’information.

Héritière de la tradition humaniste, elle propose une approche qui réhabilite l’idée d’un sujet situé et incarné qui expérimente et conceptualise les connaissances par le prisme de la représentation graphique.

 

L'auteure

Johanna Drucker est spécialiste du livre d’artistes et de l’histoire du design graphique. Elle occupe aujourd’hui la chaire Martin et Bernard Breslauer à la Graduate School of Education and Information Studies de l’université de Californie à Los Angeles. Après avoir soutenu une thèse de doctorat à l’université de Californie à Berkeley en 1986, elle se fait connaître en publiant des textes sur des sujets aussi variés que l’histoire des formes écrites, la philologie, la grammatologie, la typographie, la théorie de l’esthétique visuelle, les interactions entre la poésie et les arts visuels ou encore le numérique.
En plus de son travail universitaire et de recherche, Johanna Drucker est internationalement connue pour les couvertures de livres d’artistes qu’elle conçoit et produit en tant que poète expérimentale.

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne