Les désordres imaginaires

Publié le 18 décembre 2020

Dans ce texte-gigogne autour de la surveillance des citoyens (et des artistes en particulier), Mariette Navarro aborde la question de la censure et de la performance théâtrale.

Publié en décembre 2020 aux éditions Quartett, la pièce de théâtre a bénéficié d'une aide du CNL à la publication.

Les désordres imaginaires ou La destruction du pays par le jeune président à la mode

Le texte

Dans une société de surveillance généralisée, un groupe d'artistes prépare un projet collectif et brave la censure tandis qu'un jeune président tente de façonner l'imaginaire de la population pour la contrôler.

Extrait

"LA RUMEUR :
Au départ c'est un chuchotement dans une rue. Quelqu'un saisit une phrase et ne peut s'empêcher de la répéter. Et c'est parti. / Au départ c'est un chuchotement à la radio, on croit que ce sont les ondes qui se brouillent et puis on saisit très distinctement le début d'un alexandrin. / Ça commence par quelques mots griffonnés sur un ticket de métro. Le ticket tombe, quelqu'un le ramasse, et c'est comme ça que ça se met à circuler. / C'est très court. Quelques mots. Mais choisis de telle façon dans le vocabulaire qu'ils font l'effet d'un coup de tonnerre. / Il paraît que ça ne fait que commencer. / Il paraît que ça a circulé dix ans dans la plus grande indifférence, alors que maintenant…"

L'auteur

Mariette Navarro est auteure et dramaturge. Elle écrit notamment pour les metteurs en scène Matthieu Roy, Caroline Guiela Nguyen, Anne Courel, François Rancillac, Hélène Soulié, la chorégraphe Marion Lévy et publie des livres à la croisée des genres, tous créés au théâtre. Au côté de Cécile Backès, elle a notamment collaboré à la dramaturgie de J’ai 20 ans qu’est‑ce qui m’attend…?. Pour la Comédie, elle a co‑écrit avec Samuel Gallet Une Île, à partir de témoignages d’habitants du territoire de l’agglomération.

 

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne