Masterclasses - En lisant, en écrivant | Saison 2023

Publié le 09 janvier 2023

Le Centre national du livre, la BnF et France Culture proposent depuis 2016 une plongée dans la création contemporaine, en invitant autrices et auteurs à évoquer en public leur pratique de l’écriture, la genèse ou la réception de leurs œuvres. Ces rencontres sont animées par des producteurs de France Culture.

Genèse des oeuvres, sources d’inspiration, aléas de la vie quotidienne d’une autrice ou d’un auteur, édition et réception des ouvrages – autant de sujets que ces rencontres permettent d’aborder, au plus près de la création artistique.

Animés par des productrices et producteurs de France Culture, les entretiens du cycle En lisant, en écrivant sont réalisés à la BnF, puis diffusés dans la grille d’été de France Culture et disponibles en podcast.

Emmanuel Guibert
Brigitte Giraud
Stefan Hertmans
Miguel Bonnefoy
Camilla Läckberg

Au programme en 2023

  • 24 janvier 2023 | Emmanuel Guibert
    18h30 > 20h

    Bibliothèque nationale de France | Site François-Mitterrand - Grand auditorium
    Quai François-Mauriac - Paris 13ème.

Né en 1964, Emmanuel Guibert fréquente les Arts Déco de Paris. En 1994, il rejoint un atelier collectif que fréquentent Joann Sfar, Christophe Blain, Emile Bravo, Marjane Satrapi et bien d’autres, où il travaille pendant cinq ans. Sa collaboration avec la maison d’édition l’Association marque une évolution vers un style épuré au service des récits vécus de son ami Alan Cope, soldat américain de la Seconde Guerre mondiale. Dans cette série biographique, toujours en cours, on trouve La guerre d’Alan (3 volumes), L’enfance d’Alan et Martha & Alan. Il poursuit dans cette veine avec Le Photographe (chez Dupuis), d’après des entretiens avec Didier Lefèvre, parti en Afghanistan dans les années 1980. Cette trilogie, traduite en 20 langues, vaut à ses auteurs (Guibert-Lefèvre-Lemercier) des récompenses dans le monde entier. Puis il crée plusieurs séries ou albums uniques, notamment Sardine de l’espace (14 volumes) et Les Olives noires (3 volumes). Avec Marc Boutavant, il lance la série Ariol, chez Bayard, qui totalise à ce jour 20 volumes traduits en de nombreuses langues. Il crée également des chansons et son intérêt pour le jazz lui fait élaborer, avec le graphiste et producteur Philippe Ghielmetti, toutes les pochettes du label Vision Fugitive. En 2007, il est lauréat de la Villa Kujoyama. De cette récompense naîtra l’album Japonais en 2008, recueils de peintures, dessins et nouvelles. Avec un collectif d’amis auteurs, il publie le volume Rupestres chez Futuropolis et réalise des fresques pariétales dans une grotte du Quercy. En 2017, il est lauréat du prix René Goscinny pour l’ensemble de son œuvre de scénariste au festival d’Angoulême. Emmanuel Guibert a reçu le Grand Prix de la ville d’Angoulême lors du Festival international de la bande dessinée en 2020.

  • 14 février 2023 | Brigitte Giraud, prix Goncourt 2022
    18h30 > 20h
    Bibliothèque nationale de France | Site François-Mitterrand - Grand auditorium
    Quai François-Mauriac - Paris 13ème.

Née en Algérie en 1960, Brigitte Giraud a étudié l’allemand et l’anglais, puis se dirige vers les métiers de libraire, journaliste, critique littéraire et programmatrice de festival. En 1997, elle publie son premier roman, La Chambre des parents. Plusieurs livres suivront, romans, récits ou recueils de nouvelles. Brigitte Giraud a publié de nombreuses nouvelles et des textes divers dans différentes revues : NRFAube Magazine… Elle obtient le prix Goncourt de la nouvelle pour L’amour est très surestimé (Stock 2007), le prix du jury Giono pour Une année étrangère (Stock 2009) et la mention du prix Wepler pour À présent (Stock 2001). Ses livres sont traduits dans une quinzaine de langues, et son roman Pas d’inquiétude (Stock 2011) a fait l’objet d’une adaptation pour un téléfilm (France 2, diffusion 2014) réalisé par Thierry Binisti, avec Isabelle Carré et Grégory Fitoussi dans les rôles principaux. Son roman Nous serons des héros (2015) fait l’objet d’une lecture mise en espace par le comédien Hippolyte Girardot et le musicien Bastien Lallemant. De 2010 à 2016, Brigitte Giraud dirige la collection de littérature « La forêt » aux éditions Stock où elle publie notamment les auteurs Fabio Viscogliosi, Dominique A, Sébastien Berlendis, Mona Thomas. Le 3 novembre 2022, elle obtient le prix Goncourt 2022, avec son récit Vivre vite, qui revient sur l’accident de moto qui a emporté son mari, Claude Giraud, en 1999, à l’âge de 41 ans. Elle est la treizième femme à recevoir ce prix en cent vingt ans (depuis 1903). Elle est nommée Officier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2014.

  • 21 mars 2023 | Stefan Hertmans
    18h30 > 20h

    Bibliothèque nationale de France | Site François-Mitterrand - Grand auditorium
    Quai François-Mauriac - Paris 13ème..

Stefan Hertmans, né à Gand en 1951, a publié plusieurs recueils de poésie, des essais et des romans. Son œuvre poétique a été récompensée par le prix triennal de la Communauté flamande. Son roman Guerre et Térébenthine, traduit dans vingt-quatre langues, a été nommé pour le Man Booker International Prize. Il a publié tous ses romans aux éditions Gallimard, dont Une ascension en janvier 2022. Dans la collection «  Arcades » paraît également en mai 2022 Poétique du silence, un volume regroupant quatre essais de Stefan Hertmans sur la modernité poétique dans ses rapports au langage et au mutisme, concentré de ses réflexions sur les œuvres de Hölderlin, de Paul Celan et de W.G. Sebald notamment.

  • 18 avril 2023 | Miguel Bonnefoy
    18h30 > 20h

    Bibliothèque nationale de France | Site François-Mitterrand - Grand auditorium
    Quai François-Mauriac - Paris 13ème.

Né en France en 1986, Miguel Bonnefoy a grandi au Venezuela et au Portugal. Il a été professeur de français pour l’Alliance française. En 2009, il remporte le grand prix de la Nouvelle de la Sorbonne avec La Maison et le Voleur. La même année, il publie Quand on enferma le labyrinthe dans le Minotaure (edizione del Giano, Rome) et en 2011, Naufrages (éditions Quespire) est remarqué au prix de l’Inaperçu 2012. En 2013, il est lauréat du prix du Jeune Écrivain avec Icare et autres nouvelles (Buchet-Chastel). Le Voyage d’Octavio son premier roman, publié en 2015, est finaliste du prix Goncourt du premier roman, prix de la Vocation, prix des Cinq Continents – mention spéciale, prix Fénéon, prix Edmée de la Rochefoucauld et prix de l’Île aux livres. En 2017, Sucre Noir (Rivages) est finaliste du prix Femina, prix Millepages, prix Renaissance et prix des lycéens de l’Escale du livre de Bordeaux. En 2018-2019, il est pensionnaire à la Villa Médicis. En 2020, Miguel Bonnefoy publie Héritage (Rivages), prix des Libraires, prix Valery Larbaud, finaliste du grand prix de l’Académie française et du Goncourt des lycéens. En 2021-2022, il est « fellow » de la résidence d’artistes du DAAD à Berlin. En 2022, il publie L’inventeur (Rivages), prix Patrimoines, Louvre Banque Privée.   

  • 23 mai 2023 | Camilla Läckberg
    18h30 > 20h

    Bibliothèque nationale de France | Site François-Mitterrand - Grand auditorium
    Quai François-Mauriac - Paris 13ème.

Née en 1974 en Suède, Camilla Läckberg montre dès son plus jeune âge une grande aptitude pour l’écriture et nourrit une fascination pour la noirceur de l’âme humaine. Sa première histoire, écrite à l’âge de cinq ans, raconte l’assassinat de la mère Noël par son célèbre mari. Après des études à la Gothenburg School of Economics, elle s’installe à Stockholm où un cours de Creative Writing lui donne l’impulsion d’écrire son premier roman, La Princesse des glaces. Elle rencontre rapidement un grand succès international grâce à son héroïne Erica Falck et à la série Fjällbacka, avec laquelle elle devient la reine incontestée du polar scandinave. Publiés dans plus de 60 pays, ses livres se sont vendus à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde et ont fait l’objet d’un grand nombre d’adaptations audiovisuelles. Elle est également l’autrice de livres pour enfants (série Super-Charlie), de livres de cuisine (À table avec Camilla Läckberg), d’un diptyque mettant en scène le personnage de femme d’affaires, Faye Adelheim (La Cage dorée et Les Ailes d’argent) et plus récemment de la série Mina et Vincent coécrite avec le mentaliste Henrik Fexeus et dont le deuxième volet Le Culte paraîtra en mai 2023. À côté de son activité d’écrivain, Camilla Läckberg est une entrepreneuse énergique qui œuvre notamment pour favoriser l’implication des femmes dans le monde des affaires. Elle est également l’une des fondatrices de la société de production Bad Flamingo Studios. En France, tous ses livres sont publiés par Actes Sud.

 

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne