Afrodystopie : le rêve dans la vie d'autrui

Publié le 10 juin 2021

"Le continent noir n’existe pas. Il est une Afrodystopie créée par le rêve d’Autrui.", telle est la thèse avancée par Josef Tonda dans son ouvrage "Afrodystopie", publié avec le soutien du CNL en mai 2021 aux éditions Karthala. Cet essai a bénéficié du soutien du CNL à la publication d'ouvrages.

Afrodystopie : le rêve dans la vie d'autrui

L'essai

Avec le concept d’Afrodystopie, Joseph Tonda propose une nouvelle manière de penser les relations entre dominants et dominés à l’ère du capitalisme globalisé.

Du rêve colonial du premier président gabonais, Léon Mba, de faire de son pays un département français, au mea culpa postcolonial de son successeur, Omar Bongo Ondimba, en passant par l’utopie mobutiste de l’« authenticité » ; du blockbuster Black Panther, institué en paradigme afrofuturiste de la puissance africaine, à la régulation de la vie sociale et politique africaine par la Mort, cet essai met au jour le paradigme de la vie humaine entrée dans le rêve des abstractions et des choses, devenues dans le monde capitaliste des « puissances mystiques » qui agissent comme des dispositifs d’éblouissement des imaginaires sociaux africains.

Dépassant les critiques classiques de l’impérialisme et du néocolonialisme, les théories de la dépendance et les études postcoloniales, cet ouvrage analyse ce rêve afrodystopique dans lequel sont plongées les sociétés africaines et afrodescendantes.

 

 

L'auteur

Joseph Tonda est professeur de sociologie et d’anthropologie à l’université Omar Bongo de Libreville, au Gabon. Il a notamment publié, aux éditions Karthala, Le Souverain moderne. Le corps du pouvoir en Afrique centrale (Congo, Gabon) et L’Impérialisme postcolonial. Critique de la société des éblouissements.

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne