Le siècle de Labrouste

Publié le 29 janvier 2021

Architecte majeur du Paris du XIXe siècle pour ses deux réalisations phares, la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque Sainte-Geneviève, Labrouste est perçu comme un enfant prodige et un artiste indocile.

 

Cet ouvrage, dont les textes réunis par Jean-Philippe Garric et Marc Le Cœur sont parus aux éditions des Cendres en octobre 2020, a bénéficié d'une aide du CNL à la publication.

Le siècle de Labrouste

L'ouvrage

Si l’historiographie a parfois souligné la portée novatrice des oeuvres de Labrouste, notamment dans l’emploi qu’il fit du métal, sa démarche et son œuvre s’enracinent pourtant dans son siècle.

L'ouvrage, comme la vie de l'architecte, est donc séquencé en trois temps, qui impliquent aussi trois générations successives : celle de ses maîtres, architectes d’un autre siècle qui, de Charles Percier à Antoine Laurent Thomas Vaudoyer, portèrent l’architecture Beaux-Arts sur les fonts baptismaux, celle de ses condisciples et de ses compagnons, souvent qualifiée de « génération romantique », celle, enfin, de ses nombreux élèves et de ses enfants, qui connaîtront les développements du béton armé et les prémices des mouvements modernes.

Les auteurs

Jean-Philippe Le Garric, conseiller scientifique à l'INHA de 2006 à 2012, est professeur d'histoire de l'art contemporain à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Marc Le Coeur est historien de l'art, spécialiste de l'architecture. Chargé de l'inventaire des papiers d'architectes au Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France, doctorant en histoire matérielle et architecturale des lycées parisiens à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), il est également commissaire d'exposition.

 

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne