Écouter
Événement CNL

Réécoutez les masterclasses littéraires de 2019

Publié le 22 avril 2020

Réécoutez les masterclasses enregistrées en public à la Bibliothèque nationale de France en 2019, dans le cadre du cycle mensuel "En lisant, en écrivant" de la BnF, de France Culture et du CNL.

podcast - masterclasse - bnf - france culture - casque - écouteurs
netrun78
Jean Hatzfeld

"Le Rwanda n’est pas une cause. Je ne suis pas dans le devoir de mémoire, je suis prisonnier d’une forme de fascination"

Jean Hatzfeld, né en 1949, est devenu journaliste aux débuts de Libération, dans le milieu des années 70. D'abord journaliste sportif, il deviendra grand reporter pour suivre les guerres du Moyen-Orient, d'Afrique et des Balkans. A partir de 2000, il suspend son activité, pour se consacrer à un travail littéraire sur le génocide tutsi aux bords des marais de Nyamata, au Rwanda, qui débouchera sur la publication d'une sorte de trilogie (Source : Le Seuil).

Mathias Enard

"J'essaie de nourrir ma langue de l'étranger"

Mathias Enard est né en 1972 à Niort. Il étudie l’arabe et le persan à l’INALCO à Paris et séjourne longuement au Moyen-Orient avant de s’installer à Barcelone. Il est l’auteur, entre autres, des romans Zone et Boussole(respectivement Prix du Livre Inter 2009 et Prix Goncourt 2015, aux éditions Actes Sud) ainsi que du roman graphique Tout sera oublié avec Pierre Marquès (Actes Sud, 2014) (Source : Casterman).

Catherine Millet

"Je suis beaucoup plus une spectatrice qu’une actrice"

Catherine Millet dirige la revue artpress depuis sa fondation en 1972. Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages sur l'art contemporain et, notamment, de La Vie sexuelle de Catherine M. (traduit dans une quarantaine de langues), Jour de souffrance et Une enfance de rêve. (Source : Flammarion).

Marie-Aude Murail

"J'ai besoin qu'il y ait des enfants, c'est mon écologie"

Marie-Aude Murail est née au Havre (Seine-Maritime) en 1954. Parisienne, puis Bordelaise, elle vit aujourd'hui à Orléans avec son mari. Ses trois enfants ont grandi, comme ses quelque 90 livres, qui ont traversé les frontières, traduits en 22 langues. Docteur ès Lettres en Sorbonne à 25 ans, elle a reçu la Légion d'Honneur à 50 pour services rendus à la littérature et à l’éducation (Source : L'Ecole des loisirs).

Camille Laurens

"Le vertige de la valse, l'étourdissement, c’est l'effet que je veux produire chez le lecteur"

Née dans une famille de scientifiques où les livres étaient peu présents, Camille Laurens a découvert le goût de l'écriture à l’école primaire. Elle évoque ses lectures et ses souvenirs d'enfance, notamment sa découverte, grâce à la pédagogie Freinet, du fonctionnement d'une petite imprimerie, à l'origine pour elle d'un rapport très physique au texte écrit. (Source : France Culture).

Découvrez les ouvrages soutenus par le CNL

Ouvrir le catalogue en ligne